Blog

Un service d’accueil pour les francophones à l’aéroport Pearson

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada (IRCC), Ahmed Hussen, accompagné du Secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien, Arif Virani, a fait une annonce importante le lundi 18 juin dernier à l’aéroport Pearson de Toronto concernant des améliorations aux services destinés aux immigrants francophones qui arrivent dans la Ville reine.

Selon le ministère, environ 2100 nouveaux résidents permanents francophones atterrissent à l’aéroport Pearson chaque année. IRCC s’engage à améliorer la qualité des services d’établissement pour ces nouveaux arrivants et à les aider à tisser des liens avec les communautés francophones hors Québec le plus rapidement possible au cours de leur processus d’établissement et d’intégration.

Pour respecter son engagement, IRCC lance un processus de demande de prix afin de sélectionner un organisme francophone qui fournira des services en français aux nouveaux arrivants à l’aéroport Pearson. Ce processus devrait être terminé d’ici l’automne 2018.

Même si l’aéroport international Pearson est le principal point d’accueil des nouveaux arrivants au Canada, IRCC étudie la possibilité d’offrir des services semblables dans d’autres aéroports internationaux canadiens où atterrissent de nouveaux arrivants francophones.

En mars 2018, le premier ministre Justin Trudeau et la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly ont annoncé le Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023, qui prévoit une augmentation des investissements de 40,8 millions $ sur 5 ans afin de favoriser un cheminement d’intégration consolidé en français et la coordination des politiques et des programmes d’immigration francophone. C’est dans cette perspective que s’inscrit le projet d’amélioration des services d’établissement pour les francophones à l’aéroport Pearson.

« Le gouvernement favorise un cheminement d’intégration consolidé en français, pour que les nouveaux arrivants d’expression française obtiennent tous les renseignements voulus sur les communautés francophones hors Québec et des services de qualité des organismes d’aide à l’établissement francophones. Avoir un excellent fournisseur de services francophone à l’aéroport international Pearson nous aidera à atteindre notre objectif », déclare Ahmed Hussen.

Présent lors de cette annonce à Toronto, le président de l’AFO, Carol Jolin accueille cette nouvelle en parlant d’un « pas dans la bonne direction ».

« C’est une excellente nouvelle pour la communauté franco-ontarienne et j’espère que cette initiative se répétera dans d’autres aéroports au pays. Cette décision fera une grande différence dans l’information offerte aux immigrants à leur arrivée au pays, car trop souvent, aucune information ne leur était donnée sur la vitalité et la présence francophone en Ontario. C’est une excellente occasion de leur présenter l’Ontario français et les différentes régions de la province », conclut M. Jolin.

Les services d’accueil à l’aéroport Pearson comprennent la diffusion d’information aux nouveaux arrivants pour les aider à s’établir et à s’intégrer, la distribution de vêtements d’hiver aux réfugiés pris en charge par le gouvernement, l’aiguillage des nouveaux arrivants vers leurs vols de correspondance en direction de leur destination finale, et le transport vers un hébergement temporaire, principalement dans la région du Grand Toronto.

 

Sources : Le Metropolitain