Blog

Un rapport encourageant pour les services en français en Saskatchewan

Le dernier rapport du comité consultatif en matière d'affaires francophones souligne les progrès du gouvernement saskatchewanais pour offrir des services en français dans la province.

Le comité consultatif a rendu son dernier rapport à la secrétaire législative aux affaires francophones de la province, Nadine Wilson, après avoir rencontré des représentants des ministères, des sociétés d’État et de divers organismes.

« Ce rapport montre les progrès réalisés dans l’offre des services en français à la population de la Saskatchewan, mais [ce qui est] plus important encore, la volonté constante du gouvernement d'améliorer l’accès aux services en français », a déclaré Nadine Wilson.

Le président du comité consultatif sur les affaires francophones, Michel Dubé, y reconnaît « les efforts faits pour augmenter le contenu en français en ligne ainsi que la volonté de la part des ministères, des sociétés d’État et des organismes de collaborer à l’application de la Politique des services en langue française ».

En 2003, le gouvernement de la Saskatchewan s’est engagé à améliorer les services offerts à la communauté francophone de la province.

Le comité fait des recommandations

Malgré cela, le rapport contient des recommandations adressées au gouvernement de la Saskatchewan pour améliorer les services en français.

Recommandations du comité :

  • Désigner un « champion », dans chaque ministère, pour collaborer avec la Direction des affaires francophones à l’élaboration et à la promotion de programmes et de services en langue française au sein de son ministère respectif.
  • Intégrer l’élaboration et la promotion des services en langue française à la planification annuelle de chaque ministère.
  • Incorporer une approche « d’offre active » dans la prestation de services en français.
  • Formaliser le processus suivi par les représentants des ministères quand ils reçoivent une demande de service en français.
  • Établir des relations entre divers intervenants francophones et les ministères où des programmes et des services sont offerts à une clientèle commune.

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise, Roger Gauthier, a souligné l'importance de ces recommandations qui permettront, selon lui, de mettre en oeuvre des mesures concrètes et systématiques pour améliorer les services en français.

« On va prendre beaucoup plus des mesures concrètes pour aider les ministères à s'organiser de façon systématique pour l'offre de services et non pas de façon ponctuelle, un peu selon la bonne volonté et la capacité actuelle d'un ministère de nous accommoder ici et là », a-t-il expliqué.

 

Sources : Ici.radio-canada.ca