Blog > EMPLOI

Québec lance une réflexion sur la formation professionnelle

Au moment où des employeurs sont aux prises avec un manque de personnel qualifié et une quantité considérable d'emplois de qualité à pourvoir, le gouvernement du Québec lance une consultation afin de s'attaquer au faible niveau d'inscriptions dans les programmes de formation professionnelle.

Au Québec, le nombre de diplômés universitaires a plus que doublé au cours des dernières décennies, tandis que celui issus de programmes d'études professionnelles n'a pratiquement pas bougé au cours de la même période.

Résultat : 6 PME sur 10 établies au Québec ont besoin d'employés possédant une formation professionnelle, selon la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

« On a beaucoup valorisé la formation universitaire, on est de plus en plus scolarisés. Donc, nos jeunes ont un peu délaissé les formations professionnelle et technique », constate Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI.

Québec veut adapter la formation de la main-d’œuvre aux besoins du marché. Le gouvernement tiendra donc deux journées de réflexion sur le sujet. Les rencontres auront lieu lundi et mardi à Québec.

« On va réunir près de 300 personnes, autant du milieu de l’éducation que du milieu des affaires, par exemple, pour discuter de la formation professionnelle d’abord, pour travailler à mieux valoriser cette formation […] parce qu’il y a là des emplois extrêmement intéressants », explique le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx.

Une vraie réflexion

L’appel lancé par le ministre a été entendu par le milieu de l’éducation qui y voit une occasion de changement.

"On souhaite que ce soit une vraie réflexion et qu’on soit vraiment à la recherche de solutions pour valoriser la formation professionnelle et valoriser les gens qui y travaillent surtout."

Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement

En plus des intervenants du milieu de l'éducation et des affaires, des parents participeront aussi à l’événement.

 Source: radio-canada