Blog

Les gouvernements du Canada et des Territoires du Nord-Ouest améliorent la qualité, l'accessibilité et l'abordabilité de l'apprentissage et de la garde des jeunes enfants dans les Territoires du Nord-Ouest

GATINEAU, QC, le 2 avril 2018 /CNW/ - Le gouvernement du Canada réalise des investissements importants dans les systèmes d'apprentissage et de garde des jeunes enfants afin que tous les enfants des Territoires du Nord-Ouest aient le meilleur départ possible dans la vie et se développent pleinement. Le 29 mars, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, et le ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Formation des Territoires du Nord-Ouest, l'honorable Alfred Moses, ont annoncé un accord bilatéral qui réaffirme leur volonté de combler et de soutenir les besoins uniques en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants des Territoires du Nord-Ouest. 

 

L'accord prévoit le transfert de plus de 7 millions de dollars sur trois ans aux Territoires du Nord-Ouest pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants. Ces fonds serviront à :

  • mettre en place des services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité;
  • offrir des programmes de perfectionnement et de formation professionnels adaptés à la culture pour le personnel travaillant dans les programmes agréés pour les jeunes enfants;
  • augmenter le nombre de professionnels qualifiés en développement des jeunes enfants dans les programmes agréés;
  • améliorer l'accès aux possibilités d'apprentissage et de garde des jeunes enfants dans toutes les collectivités des Territoires du Nord-Ouest.

Cette annonce fait suite à l'accord historique conclu le 12 juin 2017 par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l'apprentissage et de la garde des jeunes enfants au sujet du Cadre multilatéral d'apprentissage et de garde des jeunes enfants. Le Cadre jette les bases d'une collaboration entre les gouvernements pour concrétiser une vision commune à long terme afin que tous les jeunes enfants du Canada puissent profiter de services d'apprentissage et de garde de qualité dans un environnement enrichissant. Le Cadre vise à accroître la qualité, l'accessibilité, l'abordabilité, la flexibilité et l'inclusivité des services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants, tout particulièrement pour les familles qui ont le plus besoin de services de garde.

En prenant soin de nos enfants aujourd'hui, nous veillons à la croissance et au renforcement de la classe moyenne pour les années à venir. L'accord bilatéral repose sur les investissements à long terme dans l'apprentissage et la garde des jeunes enfants annoncés par le gouvernement du Canada dans les budgets de 2016 et de 2017, qui totalisent 7,5 milliards de dollars sur 11 ans. Il constitue une autre mesure qui permettra d'assurer aux enfants des Territoires du Nord-Ouest le meilleur départ possible dans la vie. 

Citations

« Cet accord bilatéral témoigne des réussites de notre gouvernement dans le développement des systèmes d'apprentissage et de garde des jeunes enfants. Grâce aux investissements du gouvernement du Canada, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest améliorera la qualité des services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants et l'accès à ces services, tout particulièrement dans les petites collectivités, notamment celles qui ne bénéficient d'aucun programme agréé pour les jeunes enfants en ce moment. La recherche montre que les programmes d'apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité ont une incidence positive sur le développement des enfants, surtout de ceux qui sont vulnérables. »
- L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Des services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité doivent être flexibles et largement accessibles pour répondre aux besoins variables des enfants et des familles. Nous croyons que tous les enfants des Territoires du Nord-Ouest méritent les meilleurs soins, la meilleure éducation et le meilleur soutien possible dès le départ pour qu'ils puissent, en grandissant, devenir des membres productifs de leur collectivité et de la société. »
- Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest

« Le développement sain des jeunes enfants est une priorité pour le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, tout comme pour les collectivités et les familles du Nord. Nous nous efforçons de veiller à ce que les familles et les enfants aient accès aux programmes, services et possibilités les mieux adaptés dès le départ. Cet accord avec le gouvernement du Canada nous rapproche un peu plus de notre vision commune, selon laquelle tous les enfants des Territoires du Nord-Ouest devraient avoir accès à des programmes d'apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité dans un environnement enrichissant. »
- L'honorable Alfred Moses, ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Formation des Territoires du Nord-Ouest

Les faits en bref

  • Dans les budgets fédéraux de 2016 et de 2017, le gouvernement a proposé d'investir 7,5 milliards de dollars sur 11 ans, à compter de 2017-2018, pour financer et mettre en place des services de garde abordables et de qualité partout au pays, tout particulièrement pour les familles qui en ont le plus besoin. De cette somme :
    • 95 millions dollars serviront à combler les lacunes en matière de données afin de mieux comprendre les défis et les besoins relatifs à la garde des enfants et de suivre les progrès;
    • 100 millions de dollars seront affectés à l'innovation en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants;
    • un montant sera consacré au renforcement des services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones adaptés à la culture. 

  • Le gouvernement fédéral cherche à conclure avec chaque province et chaque territoire un accord bilatéral de trois ans qui précisera les besoins en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants propres à chaque administration ainsi que l'affectation des fonds à cette fin. Il a annoncé la signature d'accords bilatéraux avec dix autres provinces ou territoires, soit la Colombie-Britannique, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse, le Nunavut, l'Ontario, l'Île-du-Prince-Édouard, la Saskatchewan et le Yukon.

  • Dans le cadre des accords bilatéraux, le gouvernement du Canada versera aux provinces et aux territoires 1,2 milliard de dollars au cours des trois prochaines années pour les programmes d'apprentissage et de garde des jeunes enfants. Les gouvernements présenteront chaque année un rapport sur les progrès réalisés relativement au Cadre et aux accords bilatéraux. 

  • De plus, afin de tenir compte de la culture et des besoins uniques des familles et des enfants inuits, métis et des Premières Nations, le gouvernement élabore conjointement un cadre d'apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones en collaboration avec les Autochtones. 

  • Le plan d'action des Territoires du Nord-Ouest s'articule autour de quatre grands domaines prioritaires, qui font écho au Cadre multilatéral d'apprentissage et de garde des jeunes enfants. Au cours des trois prochaines années, les fonds seront utilisés notamment aux fins suivantes :
    • 2,4 millions de dollars supplémentaires seront versés aux centres de la petite enfance et aux garderies en milieu familial en fonction du nombre d'enfants inscrits, y compris les services de garde d'enfants d'âge scolaire lors des journées pédagogiques, pour soutenir jusqu'à 59 programmes agréés;
    • 1,5 million de dollars serviront à financer la mise en place d'un nouveau programme d'études de deux ans menant à un diplôme en apprentissage et garde des jeunes enfants au Collège Aurora, afin d'augmenter le nombre d'éducateurs de la petite enfance qualifiés dans le territoire. Pas moins de 25 étudiants pourraient bénéficier de ce nouveau programme;
    • 1,2 million de dollars serviront à financer des occasions supplémentaires de perfectionnement et de formation professionnels pour les éducateurs de la petite enfance, dont pas moins de 220 employés travaillant dans des programmes agréés;
    • 350 000 $ iront à la création d'environ 100 nouvelles places dans les centres de la petite enfance ou les garderies en milieu familial agréés;
    • 360 000 $ seront versés pour des projets de santé et sécurité dans environ 28 programmes existants ou nouveaux programmes offerts en établissements et pour les nouvelles garderies en milieu familial au cours de la phase de démarrage;
    • 20 nouvelles bourses d'études annuelles de 5 000 $ seront offertes à des étudiants inscrits dans un programme en développement de la petite enfance menant à un diplôme ou d'un niveau supérieur.

Sources : Newswire