Blog > entretien embauche

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche

Pour un entretien d’embauche, il ne faut pas essayer de se distinguer par sa tenue. Visez la sobriété. La forme doit s’oublier pour que le recruteur passe rapidement au fond.

Comment m’habiller pour un recrutement ? Cette question, tout le monde se l’est posé avant un entretien d’embauche. Et elle est loin d’être superficielle. Car dans le monde du travail comme ailleurs, l’habit fait le moine. Le candidat lors d’un entretien d’embauche doit donc renvoyer jusqu’au bout des ongles une image professionnelle. « Cela ne veut pas nécessairement dire s’habiller comme on le ferait pour un jour ordinaire au travail, explique Jean-Michel Rolland, directeur de la formation et enseignant-chercheur à l’école d’ingénieurs Isen.  Dans le milieu high-tech, les développeurs travaillent bien souvent en jean. Pour un entretien d’embauche, mieux vaut éviter ce genre de bleu de travail. L’entretien est un exercice très formalisé avec ses codes. Les recruteurs attendent donc que le candidat adopte une tenue plus chic, appropriée et surtout sobre ».

 

« Une ceinture et une cravate »

Les hommes ont ici de la chance. Leur choix se réduit au costume. « Il faut adopter la même couleur pour la veste et le pantalon, détaille Arthur Wales, responsable du career center et des relations entreprises à l’Inseec Business School. Les vêtements doivent être foncés et sobres (bleu ou gris). La chemise, elle, sera de couleur claire (blanc ou bleu). Les chaussures seront de villes. Il faut ajouter une ceinture et une cravate. Cette dernière est impérative. Et si, en attendant l’entretien, le candidat voit que l’ambiance est plus détendue, il pourra toujours l’enlever ».

Oublier la forme pour mieux mettre en avant le fond

Pour les femmes, le choix est plus large. Elles peuvent opter pour une jupe ou pantalon avec une veste. Ou même une robe. Néanmoins, le code vestimentaire à adopter reste le même et tient en un mot : sobriété. La jupe ou le pantalon de couleur foncée sera donc assorti(e) à la veste du tailleur. La chemise sera claire et la jupe en dessous du genou. Le décolleté sera à bannir et les talons ne devront pas dépasser les 5 centimètres.

La sobriété est donc de mise. Pas pour des raisons esthétiques. Il faut être mesuré car il est essentiel de ne pas se différencier par son aspect extérieur. Cela signifie aussi que le parfum doit être léger, les bagues a minima et les gourmettes et autres pendentifs remisés au placard. Lors de cet exercice, il faut faire oublier la forme pour mieux mettre en avant le fond.

Source: Emploi-Pro