Blog

20 mars, Journée internationale de la Francophonie

Le 20 mars de chaque année, quelque 274 millions de francophones des cinq continents célèbrent la Journée internationale de la Francophonie. Cette date a été choisie en référence au 20 mars 1970, moment où a été créée l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), aujourd’hui devenue l’Organisation internationale de la Francophonie. 

Le premier ministre Justin Trudeau a fait une déclaration pour souligner la Journée internationale de la Francophonie :

«Tout au long de notre histoire, les francophones ont contribué à faire de notre pays un endroit dynamique, inclusif et ouvert sur le monde. Aujourd’hui, nous célébrons les nombreuses contributions de cette communauté, qui a joué et continue de jouer un rôle central dans l’évolution du Canada, ainsi que les valeurs qui nous unissent, comme l’entraide, la solidarité et la démocratie », a-t-il dit.

Une des manières de célébrer la francophonie canadienne à travers le monde sera de présenter un nombre record de 117 projections de films canadiens en français dans tous les continents. En effet, en Allemagne, en Autriche, au Brésil, en Chine, en Colombie, en Corée, en Espagne, aux États-Unis, en Inde, en Italie, au Japon, au Mexique, en Mongolie et au Royaume-Uni se tiendront des visionnements spéciaux pendant la journée et aussi, à d’autres moment durant le mois.

Par ailleurs, tout au long du mois de mars, mois de la Francophonie, diverses activités sont prévues à travers le monde pour mettre l’accent sur la richesse de la langue française et de la culture francophone. En voici quelques exemples :

  • Journées de la francophonie en Russie – organisées par 27 Ambassades de pays ayant le français en partage à Moscou et à Saint-Pétersbourg, elles se déploient à travers tout le pays grâce aux 13 Alliances françaises, à une centaine de centres de ressources francophones hébergés par des universités et à tous les établissements scolaires et universitaires où l’on enseigne le français.
  • Majlis Littéraire à Abu Dhabi – le poète francophone tunisien Walid Amri a été invité à animer le majlis (assemblée) littéraire de La Sorbonne Abu Dhabi, lors duquel il présentera notamment son dernier recueil intitulé Poèmes fractals (L’Harmattan).
  • Enlivrez-vous – En Uruguay, les ambassades francophones, en partenariat avec l’Alliance française, la Mairie de Montevideo et les ministères des Relations extérieures et de l’Éducation et de la Culture, ainsi que l’Université de la République, proposent entre autres cet atelier de lecture d’auteurs francophones du monde entier: Dany Laferrière (Haïti/Canada), Bualem Sansal (Algérie), Alain Mabanckou (Congo), Andrei Makine (Russie), Amélie Nothomb (Belgique), Raphaël Confiant (Martinique), Irène Némirovsky (Ukraine) et beaucoup d’autres.

Selon Statistiques Canada, près de 10 millions de Canadiens ont déclaré pouvoir parler le français en 2011, comparativement à moins de 9,6 millions en 2006.

Toutefois, cela représentait une baisse de pourcentage puisque 30,1 % de la population canadienne déclaraient pouvoir parler le français en 2011 comparativement à 30,7 % cinq ans plus tôt.

Le nombre de personnes de langue maternelle française s’élevait à près de 7,3 millions en 2011, et 7,9 millions de Canadiens parlaient le français à la maison au moins régulièrement.

En revanche, bien que le nombre de personnes déclarant avoir le français comme langue maternelle se soit accru de près de 328 000 entre 2006 et 2011, la proportion que représente cette population au sein de l’ensemble de la population canadienne a diminué légèrement,passant de 22,3 % à 22,0 %.

Finalement, la proportion de la population canadienne ayant le français comme première langue officielle parlée est également en baisse, de 23,6 % à 23,2 %.

 

Sources : Rcinet.ca