Blog

2,5 M$ pour s'assurer du caractère bilingue de la Ville d'Ottawa

Le gouvernement fédéral va verser 2,5 millions de dollars sur 5 ans pour s'assurer que la Ville d'Ottawa est vraiment bilingue, selon le Plan d'action 2018-2023 sur les langues officielles rendu public mercredi.

Le gouvernement indique qu'il s'agit de nouveaux montants, ce dont doutent certains organismes communautaires, dont l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO).

« Il y a un petit astérisque qui indique que ce sont des fonds existants, donc on attend avec impatience la ventilation de ce montant-là pour voir où les investissements iraient », a estimé Soukaina Boutiyeb, présidente de l'ACFO Ottawa.

Le montant alloué par le plan s'élève à 2,7 milliards de dollars sur cinq ans.

Et les anglophones

Les anglophones installés au Québec obtiennent également leur part des subventions fédérales pour les minorités de langues officielles.

Le gouvernement de Justin Trudeau veut lutter contre l'exode des jeunes anglophones qui déménagent ailleurs au Canada, parce que leur connaissance du français est considérée comme étant insuffisante.

Le plan d'action prévoit entre autres des fonds pour l'enseignement du français langue seconde et un meilleur accès aux services de santé.

Cette annonce a été bien accueillie par l'Association régionale des West Quebecers.

« Les personnes issues de la communauté anglophone vont avoir une place concrète et une place solide dans nos communautés, peu importe la région », a commenté le directeur général de l'association, Linton Garner.

Selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, les communautés francophones hors Québec représentent 3,8 % de la population et le taux de bilinguisme des anglophones hors Québec plafonne à 6,8 %.

Dans moins de 20 ans, le taux de francophones hors Québec pourrait chuter à moins de 3 %.

Avec les informations de Gilles Taillon

Sources : Ici.radio-canada